Retour au listing

Vie du réseau

Convention pour l’innovation en pépinière et paysage méditerranéens

Benjamin Hénault

Le 2 avril dernier, 5 structures de recherche et formation de la Région PACA ont signé ensemble une convention cadre de partenariat permettant de formaliser leurs liens et structurer en réseau leurs actions dans ces domaines.

L’objectif de cette convention est en effet d’organiser un réseau régional d’innovation pour la pépinière et la paysage en climat méditerranéen. La convention associe ainsi :

- l’EPLEFPA de Hyères et celui d’Antibes (Lycées d’enseignement agricole)

- l’INRA-Villa Thuret®

- Le SCRADH, centre d’expérimentation de Hyères

- Le CREAT, station d’expérimentation de la Chambre d’Agriculture des Alpes Maritimes.

Les motivations du partenariat, qui formalise des relations déjà bien établies depuis plusieurs années, est de mieux répondre aux besoins exprimés dans ces secteurs, et notamment :

- Pépinières : diversifier la gamme et mettre au point les techniques de multiplication de végétaux adaptées

- Espaces Verts : introduction d’espèces exotiques, de végétaux demandant moins d’entretien et économes en eau

Ces axes s’inscrivent dans une préoccupation globale de réchauffement du climat, nécessitant une démarche d’anticipation pour l’adaptation des végétaux et des soins apportés. L’évolution de la gamme des végétaux doit respecter des critères fondamentaux : des espèces non invasives, économes, esthétiques, et peu sensibles aux problèmes phytosanitaires.

La mise en place d’une véritable coordination des actions est parallèlement un enjeu du renforcement de cette coopération.

Parmi les partenaires, il faut signaler l’INRA-Villa Thuret® : acteur majeur pour la diversification des espèces, disposant de 3,5 ha de jardins d’acclimatation (ligneux exotiques essentiellement), d’une serre d’acclimatation, et surtout d’experts botaniques, compétences qui se raréfient aujourd’hui en France. Les stations du SCRADH et du CREAT disposent chacune de 2 personnes déléguées aux expérimentations sur ces thématiques, pour une surface d’essai de 1600 m2 au SCRADH et 400 m2 au CREAT, complétée notamment par une parcelle de 3000 m2 mise à disposition par le lycée de Hyères. Les moyens du réseau comprennent également des sites test dans certaines propriétés privées en Région, et dans les villes adhérentes aux stations et impliqués dans l’orientation des travaux.

Par le passé, les travaux déjà menés par les membres du réseau ont concernés par exemple l’étude du comportement d’une gamme de rosiers paysagers (rosiers Nabonnand), la production d’arbres d’alignement, l’étude du comportement en pleine de terre de végétaux innovants, ou un programme d’expérimentation sur la sauge.

Aujourd’hui les partenaires de cette convention se sont donnés les missions prioritaires suivantes :

- meilleure identification des besoins du réseau, des professionnels et des collectivités,

- détermination de végétaux candidats,

- expérimentation des itinéraires de cultures et test des comportements,

- communication et transfert des résultats

Après la signature officielle de la convention entre les partenaires avec leurs représentants (photo ci-dessus), notamment en présence de la DRAAF PACA (Mme Mireille Arnaud), de la Chambre d’Agriculture du Var (Mr Michel Mallait) et des établissements Jean Rey (Mr Vallée, responsable R&D) , l’après-midi était consacrée à une réunion de travail pour fixer de façon très concrète le contenu des actions 2010.

Retour au listing