Retour au listing

Vie du réseau

Anémones et renoncules hors-sol : un savoir-faire maîtrisé en entreprise

Hénault Benjamin

Le groupement Phila-Flor a organisé ces derniers jours plusieurs visites d'exploitations de renoncules et anémones hors-sol, dans un objectif de partage d'expérience. Des entreprises aux résultats très convaincants pour la vingtaine de producteurs présents, bien que le passage au hors sol soit très récent pour certaines.

Les visites, en 2 après midi le 14 janvier et le 18 février, se sont déroulées chez 3 exploitations de Hyères, M. Sébastien Pigaglio (renoncules), M et Mme Deyrieux (anémones), M. Fabien Pellegrino (renoncules), ainsi que chez M. Philippe Brutinel (renoncules) à La Londe.

Les cultures hors sol sont plantés en bac polypropylène dans la perlite (M. Pigaglio, M. Pellegrino), en sac perforé de tourbe et coco (M/Mme Deyrieux en anémones) ou en pot de coco chez M. Brutinel, conservant le dispositif Gerbera utilisé auparavant (l'exploitation a été sévèrement inondée l'an dernier, poussant M. Brutinel à une reconversion en renoncules). En entreprises, ces dispositifs très divers ont cependant tous permis de donner des résultats très satisfaisants selon les variétés.

renconcules hors sol chez M. Pigaglio

renconcules hors sol chez M. Pigaglio 2

Les plantations concernent à la fois des variétés issues de semis en renoncules mais aussi des clones issus de cultures in vitro. Les cultures sont apparues généralement bien développées, productives, avec de belles plantes bien installées. Ci-dessous, Christophe Roberti de Phila-Flor montre des racines blanches bien développées de renoncules en pot chez M. Brutinel.

anémones hors sol chez M / Me Deyrieux

.

renoncules hors sol en serre verre chez M. Brutinel

Ci-dessous, Christophe Roberti de Phila-Flor montre des racines blanches bien développées de renoncules en pot chez M. Brutinel.

renoncules hors sol chez M. Brutinel

.

Parmi les avantages du système hors sol généralement décrits par les producteurs utilisateurs :

  • Les systèmes de culture hors-sol, surélevés, permettent d'améliorer très nettement le confort de travail, et de gagner du temps à la cueillette
  • S'affranchir du problème de la fusarium, rencontré maintenant régulièrement en pleine terre
  • Selon les variétés, une productivité améliorée
  • Meilleure maîtrise de la ferti-irrigation en général pour optimiser la production, meilleure homogénéité de la culture

ouverture latérale en tunnel chez M. Pigaglio

.

appareil de déshumidification chez M. Pellegrino

L'aspect maîtrise du climat, essentiel pour la qualité des fleurs et limiter les problèmes sanitaires en conditions humides, a été un autre point clefs des visites. M. Pigaglio a installé des ouvertures latérales sur ses tunnels pour améliorer la ventilation. M. Brutinel est équipé de nombreux brasseurs d'air, bien que disposant d'une serre verre performante. M. Pellegrino a testé l'installation de systèmes de déshumidification, permettant de baisser de 7% l'hygrométrie de sa serre en une demi-heure en gardant les serres fermées ; ce dernier système, relativement couteux (de l'ordre de 7000 €/1000 m2 selon lui) ne semble cependant pas indispensable pour maintenir une hygrométrie favorable dans ses conditions de serres verres performantes.

L'aspect coûts de production a été abordé par les conseillers du groupement PHILA-FLOR qui animaient les visites. Enfin 3 fournisseurs étaient présents chez M. Brutinel, dont MAH Irrigation, SICA Racine et la Coopérative d'approvisionnement agricole de Carqueiranne, afin de discuter des différents systèmes hors sol disponibles, dont les prix sont de l'ordre de 18 à 23 € / mètre linéraire.

Retour au listing