Retour au listing

Interventions Florisud

Visites et rencontres aux Pays Bas

Benjamin Hénault

Du 3 au 5 novembre dernier, Florisud s'est rendu aux Pays Bas dans le cadre de ses activités de veille à l'occasion des salons "International Floriculture Trade Fair" et "Flora Holland Traid Fair".

Le récent salon IFTF accueille dorénavant à Vijfhuizen, non loin d’Aalsmeer et de l’aéroport Schiphol, plus de 200 exposants internationaux, et en particulier de nombreux obtenteurs et diffuseurs de matériel végétal pour l’horticulture ainsi que des logisticiens (fret aérien notamment). Durant cette période, des portes ouvertes sont organisées chez l’ensemble des obtenteurs Hollandais implantés autour d’Aalsmeer, tandis que se déroule simultanément le « Flora Holland Trade Fair Aalsmeer », qui réunit en salon/portes ouvertes 700 fournisseurs- producteurs de plantes et fleurs coupées néerlandais mais aussi internationaux.

Une visite sur le marché d'Alsmeer était également au programme, ainsi que diffrentes rencontres avec UBI-France et l'Agence Française pour les Investissements (AFI).

Les objectifs de ce déplacement étaient notamment de :

  • faire un tour d’horizon des éventuelles nouvelles espèces ou variétés de diversification pour la fleur coupée : offre actuelle, perspectives d’innovation selon les entreprises spécialisées
  • remarquer les mutations actuelles à dire d’expert sur les différents aspects de la production mondiale
  • évaluer par rapport à nos concurrents le positionnement des fleurs méditerranéennes produites dans le Var.
  • discuter des évolutions techniques dans la production horticole notamment en matière de protection biologique et développement durable.

Ces visites et rencontres permettent surtout d'identifier des personnes « expertes » pouvant être sollicitées pour des échanges d’informations ultérieurs.

Un compte-rendu en image est en cours de réalisation.

A noter une mondialisation toujours exacerbée de la production et des échanges :

  • les origines de production se diversifie et de plus en plus de pays se positionnent sur ces marchés : Pérou, Ethiopie, Afrique du Sud, Inde, Lithuanie, Sri Lanka... sont maintenant présents.
  • des sociétés de production constituées de fermes de plusieurs centaines d'hectares répartis dans plusieurs pays approvisionnent les marchés, avec une offre extrêmement diversifiée (y compris sur les espèces dite "de diversification" et plus seulement la gamme des classiques tel que la rose) et proposent grâce à cela une offre régulière toute l'année (ex: Esmeralda Farms)
  • des entreprises internationales de négoce ont développées des capacités d'achats dans le monde entier, et notamment directement auprès des horticulteurs pour diminuer les intermédiaires (ex: Flor Direct Ltd, entreprise israëlienne)

Paradoxalement, les nouvelles variétés présentées chaque année sont très nombreuses, mais peu de véritables innovations dans la gamme des espèces végétales émergent ; ceci peut-être considéré comme une opportunité pour de nouvelles espèces méditérranéennes originales à condition de réunir les conditions otpimales à leur diffusion dans ce marché très concurrentiel (de la multiplication du matériel végétal à la vente d'une production régulière de qualité et en volumes suffisants)

Retour au listing