Retour au listing

Interventions Florisud

Florisud témoigne de sa démarche en Tunisie

Benjamin Hénault

Le 8 juin dernier, Florisud a été invité à témoigner de son activité et de son savoir-faire à TUNIS à l’occasion d’une formation aux démarches de clusters envers les pays du Maghreb.

Une soixantaine de personnes venant d’Algérie, de Tunisie et du Maroc, ont participé à cette formation organisée par l’ONUDI (Organisation des Nations Unis pour le Développement Industriel) et l’AFD (Agence Française de Développement) du 6 au 9 juin dernier. Il s’agissait de chefs d’entreprises dans les domaines agroalimentaires, textiles ou mécaniques notamment, de consultants, et de représentants institutionnels de chacun de ces Etats.

L’objectif général de cet atelier/formation était de renforcer, dans les trois pays du Maghreb partenaires, les capacités du secteur privé, en partenariat avec le gouvernement, à s’organiser pour améliorer sa compétitivité, contribuant ainsi à la croissance et à la lutte contre la pauvreté.

De façon très concrète, l’atelier visait notamment à fournir à des représentants de clusters pré-identifiés des informations, des outils méthodologiques (jusqu’à la création d’une « feuille de route » personnalisée) pour mettre en œuvre leur projet. Ce fut également un moyen de sensibiliser les décideurs publics à ces démarches de coopération pour un meilleur accompagnement financier et politique.

Florisud, représenté par Benjamin Hénault, a donc apporté son témoignage sur son organisation, ses actions, les facteurs de pérennité et les indicateurs de sa démarche de coopération. Cet évènement a été l’occasion d’échanges d’expériences avec plusieurs experts du développement économique travaillant en Afrique, ainsi que des clusters dans les domaines agroalimentaires (lait, huile d’olive), mécanique et textile, particulièrement en Algérie et Tunisie.

Pour mémoire :

  • l’AFD compte une soixantaine d’agences dans le monde et vise notamment à accompagner les pays du Sud dans leur développement par la mise en œuvre d’activités de conseils, de formation, et surtout de financements de projets (6,7 milliards d’euros autorisés en 2010). L’agence a inscrit l’appui aux clusters dans sa stratégie d’accompagnement de la dynamique entrepreneuriale privée pour le développement économique des pays qu’elle accompagne.
  • L’ONUDI, l’institution spécialisée des Nations Unies chargée de promouvoir le développement industriel pour la réduction de la pauvreté et le développement durable dans le monde, a développé une compétence spécialisée dans cette forme de coopération dans plus d’une quinzaine de pays sur trois continents. Son approche favorise le renforcement des capacités institutionnelles et la promotion des mécanismes de coordination public-privé, en insistant sur la formation et la diffusion des connaissances en matière de développement des clusters.

En savoir plus :

site de l’AFD, site de l’ONUDI, objectifs du millénaire pour le développement

Retour au listing