Retour au listing

Horticulture générale

Université de Toulon : optimiser la gestion climatique en serre

Hénault Benjamin

Le laboratoire LSIS de l’Université de Toulon développe un nouveau système de contrôle climatique par ordinateur. Plus performant, il permettra de réaliser d’importantes économies d’énergies tout en optimisant la croissance des plantes sous serre.

L'équipe du laboratoire des Sciences de l’Information et des Systèmes (LSIS) de l’Université de Toulon travaille depuis plusieurs années à l'optimisation du climat des serres par des processus de modélisation de la gestion climatique. Il s'agit de rendre plus performant les systèmes actuels, lesquels réagissent jusque là de façon logique mais binaire à des consignes simples de températures ou d'hygrométrie données. Un article publié sur le site de l'Université de Toulon présente des avancées notables de l'équipe, après avoir testé auparavant de nombreux modèles, grâce à l'adoption d'un système de gestion complexe de Commande sans modèle (CSM), proposé par Michel Fliess, directeur de recherche au CNRS et enseignant à l’école Polytechnique. Ce modèle est déjà appliquée dans l’industrie automobile pour simplifier la commande de vanne de moteur diesel, la régulation de barrages hydrauliques ou de feux de circulation. Le laboratoire de l'Université s'appuie sur le traitement de données météorologiques précises et multiples sur le site.

Le modèle testé dans une petite serre de l'Université en culture de tomates a permis de réaliser des économies significatives de chauffage, qui sont prometteuses pour des applications à plus grande échelle dans des serres horticoles professionnelles. Des travaux à suivre...

Laboratoire LSIS

D'après l'article du 17 juillet publié sur le site de l'Université.

Retour au listing