Retour au listing

Horticulture générale

Structuration de la recherche horticole à Angers

Benjamin Hénault

4 unités mixtes de recherche (UMR) de l'Université d'Angers, de l'INRA et de l'école Agrocampus Ouest ont fusionné au 1er janvier dernier pour former le nouvel Institut de Recherche en Horticulture et Semences (IRHS), qui sera hébergé dans le nouveau complexe immobilier "l'Institut du Végétal"

Cette nouvelle UMR a pour ambition de constituer une structure unique pour traiter les questions scientifiques en horticulture et qualité des semences. Elle est conçue pour développer des approches scientifiques intégrées en coordonnant les efforts et expertises de généticiens, sélectionneurs, phytopathologistes, physiologistes, biochimistes, éco-physiologistes, modélisateurs et statisticiens.

Elle compte 220 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens de la recherche, 11 500 m2 de laboratoires et serres, 12 équipes de recherche et 3 équipes techniques, réparties dans 4 axes scientifiques :

  • Architecture et qualité des produits
  • Connaissance et exploitation de la diversité génétique
  • Interactions plantes - pathogènes
  • Semences, stress et environnement

Cette unité de très grande taille contribue à renforcer la place de la recherche au sein du pôle de compétitivité Végépolys.

L'IRHS est dirigé par Jean-Pierre Renou (Directeur de Recherche INRA), pour qui cette organisation "va permettre de meilleures interactions entre les scientifiques et ainsi le développement de projets intégratifs et une plus grande visibilité de nos activités", en particulier à l'international. L'objectif est également de "rendre encore plus visible la recherche angevine dans le domaine du végétal, en faisant de l'IRSH un pôle d'attractivité des chercheurs : par nos équipements, notre expertise, nos projets et nos résultats."

Le prochain Institut du Végétal, visant à regrouper sur un même site des laboratoires, dont l'IRHS, et centres de ressources techniques du végétal, sera livé en 2015 pour un budget total de 20 M€.

d'après : http://www.univ-angers.fr/ et la lettre d'information d'Angers Technopole à retrouver ici

Retour au listing