Retour au listing

Horticulture générale

Le projet serre capteur d’énergie du CTIFL

Jean Charles Lhommet

Hyères Hortipole a assisté le 15 juin dernier à la journée conférence de présentation des projets innovants accompagnés par le PEIFL (Pôle européen d’innovation fruits et légumes) à Balandran. Parmi les projets présentés, le projet « serre capteur d’énergie » a fortement retenu notre attention.

Ce projet, conduit par le Ctifl (Centre technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes) de Balandran, regroupe 10 partenaires : l’INRA, des bureaux d’études (géologie, énergie renouvelable), des fabricants de serres et des professionnels. Il a pour but la mise au point de serres plus autonomes en énergie.

L’optimisation de la serre chauffée hors sol en production continue

L’objectif principal de ce projet est de pouvoir obtenir une production toute l’année (végétal test : tomate) en optimisant le système « serre chauffée en hors-sol » par une réduction des déperditions thermiques ; une optimisation de la captation solaire ; une nouvelle gestion climatique.

En effet, le coût énergie représente de 20 à 40 % des coûts de production (2nd poste après la main d’œuvre) dans un contexte énergétique et environnemental primordial pour la compétitivité des entreprises.

Différentes pistes d’études.

Les pistes d’études portent à la fois sur les moyens d’isolation de la serre et sur la mise en valeur d’énergies alternatives, pour cela différents systèmes sont testés seuls ou en complémentarité:

- L’utilisation d’un double écran thermique

- La mise en place d’une serre double paroi avec un matériau innovant F-clean

- L’utilisation de déshumidificateurs industriels

- La mise en place d’un système de stockage thermique en aquifère couplé à des échangeurs thermiques air/eau

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

3 compartiments de serre d’environ 1000 m² ont été construits sur le site de Balandran et des sites pilotes ont été mis en place en entreprises. Le point de comparaison de l’étude est une serre en verre avec 1 écran thermique.

Des résultats encourageants

L’utilisation d’un double écran thermique ou de déshumidificateurs industriels permettent une économie de 10 à 20 % d’énergie.

La serre à double paroi F-Clean permet une économie d’énergie de 20% et peut être couplée avec les déshumidificateurs pour atteindre jusqu’à 35% d’économie ; il est à noter également que la transmission lumineuse est supérieure de 6 à 8% par rapport à une serre verre.

Enfin le système d’échange thermique eau/air permet une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à 45% ; on obtient également une meilleure efficience en eau : jusqu’à 70 % de l’eau consommée par la plante est récupérée.

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

Les travaux d’études sont en cours jusqu’en 2012 et permettront de préciser les résultats au niveau économique. Certaines installations comme le système d’échangeur et stockage thermique pouvant représenter un surcout de 60% par rapport à une serre « classique » estime Ariane GRISEY, Ingénieur en mécanique énergétique, Chargée de Programme Énergie et Équipements des Serres au Ctifl. Les fluctuations du coût de l’électricité sont également intéressantes à observer de près pour mesurer les performances du système car l’ensemble de l’installation en est dépendante.

ZOOM sur le dispositif d’échangeur thermique avec stockage en aquifère.

Le système repose sur une serre « semi ouverte » avec un échange air/eau réversible en fonction des besoins de la culture, à partir d’un puits chaud et d’un puits froid en aquifère.

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

Afin de mettre ce système en place, différents équipements ont été installés:

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

Source: présentation d'Ariane Grisey, Ctifl Le Balandran

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site du PEIFL sur www.peifl.org

Un grand merci à Ariane Grisey pour sa visite et son partage d'informations !

Retour au listing