Retour au listing

Horticulture générale

Le fonds européen FEADER en PACA et l'horticulture

Hénault Benjamin

Les négociations pour l'adoption du Plan de Développement Rural (PDR) PACA se terminent. Elles permettent le financement sur la période 2014 - 2020 d'une série de mesures par le fond européen de développement rural (FEADER), dont l'horticulture pourra bénéficier pour la modernisation des serres, la PBI,...

La Région PACA invitait le 6 novembre dernier les filières agricoles et les partenaires publics à une présentation de la dernière version des mesures du PDR PACA. L'ensemble est soutenu par un budget de près de 480 M€ pour la Région, dont près de 80% sur des mesures communes à tout le territoire français, comme celles liées à l'élevage (prime herbagère PHAE), les indemnités compensatoires de handicaps naturels (zones défavorisées et montagne), les mesures agro-environnentales, le bio, l'installation,... Ce Plan de Développement n'est pas figé et pourra être révisé régulièrement, dans le contenu des mesures et les budgets.

Mesures principales pour l'horticulture :

- la mesure de modernisation des serres (mesure 4.1.5 ), permettant de soutenir l'investissement dans la construction ou la rénovation des serres horticoles et maraîchères, sera bien cofinancée par l'Europe avec un budget de 3 millions d'euros environ. Aucun changement sur la forme, la gestion reste à FranceAgriMer mais le financement européen de la "circulaire serres" viendra conforter l'enveloppe globale, 40% restant le niveau d'aide public maximum autorisé tous financeurs publics réunis.

- la mesure de modernisation des exploitations du secteur du végétal (4.1.2), dans la lignée de l'ancien Plan Végétal Environnement, permettra d'aider à financer des équipements et matériels pour la réduction de la pollution par les fertilisants, les phyto (en particulier aires de lavages), l'élimination des déchets... La mise en place de la PBI sera à nouveau financée, le taux d'aide de base de la mesure est de 20% pour des dossiers d'investissements de 4000 à 50 000 €.

- la mesure Investissements pour la Performance Energétique (4.1.4), permettant de cofinancer à hauteur de 40% tous les équipements en matière de chauffage et économie d'énergie en particulier dans les serres, avec un taux de base de 40% mais sur appel à projets (1 à 2 par an) et avec une forte sélection des dossiers sur des critères de pertinence. Investissements concernés de 2000 à 150 000 € pour les serristes.

Il reste à attendre la validation finale de ce plan et sa mise en application pratique dans chaque Etat.

Notons que ces mesures, qui concernent un développement durable de l'économie agricole, représentent un budget européen cumulé d'environ 7 millions d'euros, contre à titre d'exemple 32 millions € pour la protection contre la prédation du loup, le loup étant une autre filière d'avenir et d'emplois sans doute....

Retour au listing