Retour au listing

Horticulture générale

L'expérience photovoltaïque alliée au contrôle climatique d'une exploitation de pivoines varoises

Couniou Frédérique

Une structure de panneaux solaires automatisés pour favoriser la production ; un enjeu économique et écologique.

Favoriser le développement des cultures

La société Ombrea a installé chez un producteur de La Crau, une structure photovoltaïque qui permet de protéger les cultures de plein champ en leur apportant les conditions favorables à leur bon développement.

Même s’il semble plus simple de procéder à ce type d'aménagement avant la mise en culture, ici l’installation a été faite en janvier 2021 sur une culture de pivoines en place depuis 5 ans.

Les poteaux sont enfouis en profondeur (variable selon le type de sol) et alignés sur les rangs pour laisser le passage libre, pourtant pas un seul pied n’a été abimé.

 

Une R&D constante

Cette nouvelle version de l'installation dispose d'un moteur pour 6 modules. 1 panneau sur 3 reste fixe donc toujours 7% d’ombrage. Quand tout est ouvert, 27% de la zone est ombragée, l'objectif étant de toujours rester en dessous de 30%. 

L'inclinaison des panneaux est calculée de sorte que les pluies suffisent généralement à les nettoyer. Une intervention supplémentaire peut faire l’objet d’une prestation ou entrer dans la maintenance.

Différents capteurs permettent de donner les informations de température et hygrométrie en surface et à 30 cm de profondeur, sur cette parcelle et celle située juste à côté, sans Ombrea.

Le panneau de contrôle sur place dispose d'une gestion à distance. La remontée et le traitement des données se fait quasiment en temps réel (toutes les 20s) pour adapter les panneaux aux besoins de la plantes. Ce système est la propriété d’Ombrea, résultat de 4 ans de R&D toujours en développement.

 

Les accords de rachat avec EDF se font sur des structures jusqu’à 100kw et sous peu 500Kw. Au-delà, ce sont des appels d’offre.

Le coût est très variable selon les cas de figures et notamment le type de sol qui a une forte incidence (ici environ 150k€ /m²). L’installation peut être prise en charge par Ombrea, ce qui ainsi ne coûte rien au producteur.

L’entretien et la maintenance sont à la charge du propriétaire. Le producteur et la société Ombrea sont copropriétaires des données récoltées.

Ici, le producteur a décidé d’être propriétaire de l’installation. Selon ses calculs, l’installation ne lui coûte rien pendant 12 ans, payée par le contrat avec EDF. Puis il pourra renégocier un contrat, qui même moindre, lui rapportera le montant de la vente de l’énergie générée.

Dans ce cas de figure un forfait de maintenance peut être mis en place (80€/mois). La démarche étant peu courante dans notre activité, l’administratif est un peu lourd. Il a fallu 3 ans pour que ce projet sorte effectivement de terre.

Selon la hauteur, la surface… dans certains cas, une déclaration de travaux peut suffire. Ici, un permis de construire a été nécessaire.

Un enjeu économique et éco-responsable

Les rangées de panneaux sont plus éloignées que ceux installés quelques années plus tôt à la station d'expérimentation du Scradh ; les calculs sont faits aussi pour la rentabilité de l’installation, en évitant que l’ombre portée en hiver ne réduise la productivité des panneaux qui trouveraient en partie cachés par ceux de la rangée de devant. 

Le système Ombrea permet de réguler la température sur les cultures ; les capteurs assurent le respect des exigences définies par l'équipe d'ingénieurs agronomes et le producteur, en déclenchant automatiquement les mouvements des panneaux.

L’ombre sur une rangée, répercute sa fraicheur sur la rangée suivante, voire 1.5. Les premiers résultats notables : allongement conséquent de la tige sur les variétés plantées sur cette parcelle. Les écarts de température sont importants ; ce système permet en été de protéger les plants des brûlures et limite les besoins en eau. L'hiver l'ombre permet d'augmenter la quantité de froid nécessaire à la croissance de la pivoine. Cette protection au-dessus des cultures crée un microclimat qui présente également l'avantage de préserver des intempéries telles que la grêle ou le gel par exemple.

 

Ombrea

Ombrea : c'est une trentaine de salariés, un service R&D dédié, en relation permanente avec les agriculteurs pour faire remonter les besoins du terrain. La plus grande part des professionnels intéressés est viticole. Les maraichers restent frileux, comme les horticulteurs, sur un investissement qui nécessite un engagement de 25 ans, alors que l’installation serait utile pour l’économie d’eau et éviter le brûlage par exemple.

Toute personne intéressée par ce système est invitée à entrer directement en contact avec eux.

Il est bien entendu que nous ne sommes pas en position de dire que cette solution est parfaite, mais ce système existe et les études techniques nécessaires sont effectuées par la société Ombrea pour toutes les cultures estivales de plein air, qui ne nécessitent pas de plein soleil.

Retour au listing