Hausse de TVA en horticulture

Depuis le 1er janvier, le taux applicable aux produits horticoles est passé de 5,5 à 7 %. La loi s'applique ainsi à « tous les produits d'origine agricole n'ayant subi aucune transformation et qui ne sont pas destinés à l'alimentation humaine », malgré quelques points à éclaircir.

Pour l'instant, les factures émises en 2011 et payées en 2012 devraient rester à 5,5 %, mais cela reste à confirmer. Du côté de la Fédération nationale des métiers de la jardinerie (FNMJ), on précise que suite à la rencontre avec le conseiller juridique de François Baroin, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, le principe d'une période de tolérance est accordé. Elle est de deux mois pour la publicité (catalogues, kakémonos, affiches...) pour laisser le temps aux entreprises de réimprimer de nouveaux supports. Pour les étiquettes, la tolérance est d'un mois. Mais il faut informer les clients en magasin et à proximité des supports concernés que « les prix annoncés ne tiennent pas compte de la hausse de la TVA intervenue au 1er janvier 2012 ».

Par ailleurs, l'assemblée nationale a adopté, le 20 décembre en dernière lecture du projet de loi de finances 2012, un amendement supprimant le taux réduit de TVA dont bénéficiaient les produits phytosanitaires. Ainsi, les produits de traitement des cultures achetés par les agriculteurs vont être taxés à 19,6% au lieu des 5,5% appliqués jusqu’à présent. Le dispositif devrait rapporter 15 millions d’euros à l’Etat. Au-delà de l’aspect financier, l’objectif est également d’inciter les agriculteurs à réduire leur consommation de produits phytosanitaires. Pour assurer la transition en douceur, il va être proposé aux agriculteurs de « diminuer le montant des acomptes payés en 2012 du supplément de TVA qui leur sera facturé du fait du changement de taux » ou de « relever le régime du remboursement forfaitaire », a indiqué la ministre du budget Valérie Pécresse. [Les agriculteurs récupèrent en fin d’exercice la TVA payé au moment de l’achat de leurs intrants]. Cette hausse devrait donc peser sur la trésorerie des exploitations sans pour autant leur coûter plus cher.

D’après : http://www.agrapresse.fr/, consulter la source ici.

D’après le Lien Horticole du 18 janvier 2012 et et article de www.fnff.fr consultable ici

Hausse de TVA en horticulture

Des pivoines Fleurs de France pour notre Ministre de la Culture

30 Juin 2015

A l’occasion de sa venue sur Hyères pour le prestigieux Festival international de la mode et de la Photographie orchestré depuis 30 ans par la Villa Noailles, un magnifique bouquet de pivoines labellisées Fleurs de France a été remis à de Mme La Ministre de la Culture. Clin d’œil d'un très joli partenariat Culture-Agriculture

le bulletin de santé du végétal N°94 du 26 juin est en ligne

29 Juin 2015

Retrouvez le bulletin bimensuel de surveillance des ravageurs des cultures horticoles N°94 du 26 juini 2015. Topo actualisé et illustré sur les ravageurs, mais aussi les axillaires observés dans les cultures florales locales. dans cette édition un dossier sur la lutte par bio contrôle sur Aleurodes.

Toute l'info sur le label Fleurs de France en ligne

22 Mai 2015

« Fleurs de France »,
le signe de reconnaissance des végétaux produits en France

Créé sous l’impulsion de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, il certifie que la fleur, la plante, l’arbuste, l’arbre ou le bulbe ont été produits sur le territoire national.

Toute l'info à l'attention du grand public et des professionnels sur le site en ligne

Inscription

Pour vous inscrire, merci de nous fournir votre adresse email.

Découvrir comment recevoir les informations de notre site par les flux RSS.