Retour au listing

Horticulture générale

FloraHolland annonce une énorme réorganisation à l’échelle de l'entreprise,

Durand Christine

Article paru dans le magazin Floraculture international le 17 octobre 2013
Aalsmeer, Pays-Bas: Le marché du commerce des fleurs évolue et FloraHolland est en train de changer...

FloraHolland annonce une énorme réorganisation à l’échelle de l'entreprise,

Posté le 17 octobre 2013

Aalsmeer, Pays-Bas: Le marché du commerce des fleurs évolue et FloraHolland est en train de changer. Les ventes ont tendance à échapper de plus en plus aux transactions réalisées par FloraHolland . Certains apporteurs se sont émancipés tant sur plan du marketing que sur celui des ventes, et vendent directement leur production au delà même des grossistes. Les ventes au cadran sont en chute, et avec elles le revenu de FloraHolland. Cette évolution du marché impose une évolution des modes opératoires commerciaux de FloraHolland en rupture avec les habitudes. Cela provoque des changements à la société coopérative FloraHolland: une amélioration des prestations des services et d'une efficience recherchée dans le travail. . « Compass » est un plan d’action pluriannuel visant à accompagner les changements qui doivent être apportés. Défit par lequel FloraHolland vise à se repositionner comme un prestataire de services.

En termes de services, FloraHolland va plus fortement s’orienter vers les canaux de vente directe. Les services à développer portent à la fois sur les ventes spécialisées (tels que les services de détaillants et fleuristes) et sur les transactions à distance pour restructurer les flux de ventes au cadran. Ce travail implique un développement des ressources au profil de l’optimisation des services logistiques et financiers internationaux. FloraHolland doit répondre à la nécessité de vendre 24 heures sur 24.

Les ventes à distances pèsent de plus en plus sur le flux des marchés. L’organisation afférente en termes de services (transaction, logistiques) permettra d'améliorer l'efficacité pour ces grands flux d'exportation. En se positionnant sur ce type de ventes FloraHolland se dirige vers une transformation en profondeur de son système de vente au cadran. Nous allons commencer en reliant ensemble les salle de ventes d’ Aalsmeer et Naaldwijk. Le nombre de salles des ventes physiques sera réduit.

De plus en plus, la mise en marché nécessite une très forte connectivité du vendeur avec les informations de sur l’offre détenue par les producteurs. Le contrôle des lots, par les services du marché évolue également. Cette activité est en baisse laissant de plus en plus de place à des procédures d’auto contrôle réalisées par les producteurs.

Floraholland améliore le niveau de ses service dirigés vers les petits acheteurs, tels que les fleuristes et jardineries. A Naaldwijk se trouvent un cadran réservé aux Fleuristes, une boutique de vente en ligne et tous les services que ce groupe de clientèle peut rechercher. À cette fin, nous relocalisons les cadrans de Bleiswijk à Naaldwijk.

Les opérations croissantes en matière de logistique directs (y compris pour le détail) réalisées par les opérateurs basés à Bleiswijk seront soutenues et étendues.

Sur le plan commercial, la vente des produits de producteurs va devenir le point de référence autour duquel FloraHolland organise son installation et de services. Notre équipe, le savoir et l'expertise seront concentrées intégralement dans deux départements commerciaux: un service commercial dédié aux produits et un service dédié aux services commerciaux. FloraHolland souhaite ainsi mieux correspondre aux pratiques et aux besoins de ses sociétés membres, dans l’objectif de mieux servir ses membres.

La masse salariale sera rationalisée et réduite. Le nombre de postes de direction sera réduit d'environ 25 pour cent.

Pour 2014, les mesures ci-dessus combinées entraîneront la perte d'env. 200 emplois à temps plein. Malheureusement des licenciements ne sont pas être exclus.

Les syndicats et le comité d'entreprise seront impliqués dans les nouvelles mesures. La mutation structurelle devra continuer avec le temps de manière flexible en regard de l’évolution des volumes de ventes.

Il est prévu que la réalisation de ces mesures entraînera un coût d’env. € 20 millions. Les statuts de FloraHolland prévoient de pouvoir financer cette restructuration sur la contribution de liquidité. Courant 2013 FloraHolland fera appelle de ses droits légaux à la disposition de l'acquisition de terres, et on s'attend à ce que env. € 10 millions soit radiés des capitaux FloraHolland.

Ces mesures feront visent à ce que FloraHolland puisse mettre en place une nouvelle organisation commerciale saine et plus rentable. Ceci remets en adéquation la structure de mise en marché avec le nouveau profil du marché, et son évolution en cours.

Retour au listing