Retour au listing

Horticulture générale

Conférence Annuelle Agriculture Régionale

Benjamin Hénault

La 2ème conférence organisée par la Région PACA le 8 décembre dernier a permis d’animer un large débat concernant l’évolution de la production régionale avant de proposer plusieurs ateliers thématiques concernant l’irrigation, la biodiversité, ou le rôle d’une marque régionale.

L’amphithéâtre du Conseil Régional était pour l’occasion bondé, permettant à une grande diversité de représentants agricoles et d’agriculteurs de toutes les filières d’assister aux débats.

La conférence s’est déroulée notamment en présence de Mr Jacques Olivier, Président de la commission Agriculture, Forêt, Mer, Pêche et Littoral à la Région, Mr Jean Louis Joseph, vice président de la Région délégué à l’Agriculture et la Forêt. Les directeurs de la DRAAF, de la SAFER et de l’EPFR PACA ainsi que les présidents des chambres d’Agriculture départementales et Régionale se sont également exprimés au cours des travaux.

Hyères Hortipole participait à cette conférence, dont nous pouvons retirer les informations notables suivantes :

- le rythme de la perte de foncier agricole et d’exploitations en Région est effréné : perte de 12% de la Surface Agricole Utile entre 2000 et 2010 (- 2 à 3% en France sur la même période !), avec une baisse de 24% du nombre d’exploitations (de -10% en viti à -29 % en maraîchage (!), soit -13% de la valeur de la Production Brute Standard (PBS) régionale.

- 1/3 de la valeur de la production est issu d’exploitations en zone urbaine (+ de 50% si l’on considère les zones urbaines et à forte pression foncière dans leur ensemble). Ces chiffres sont éloquents, et renforcent l’idée que les pouvoirs publics doivent porter une attention particulière à ce type de territoire agricole pour préserver l’organisation de notre économie agricole régionale dans son ensemble.

Sur ces questions, plusieurs propositions ont été émises pour modifier ces tendances, parmi celles-ci :

  • éloigner la prise de décision sur les PLU de l’échelon communal,
  • définir des unités foncières cohérentes et faciliter la création de ZAP ou de zones de production dans une démarche d’aménagement concertée entre les filières et les pouvoirs publics,
  • encourager les aides au démarrage de projets agricoles et pas seulement d’accès au foncier,
  • pré-identifier des projets d’entreprises agricoles pour assurer une meilleure réponse à l’action foncière (diminuer la durée du portage, faciliter la décision d’acquisition)…

Il est souligné la nécessité de politiques d’aménagement volontariste et à long terme, au bénéfice d’une agriculture qui se reconnaît avant tout, selon les acteurs présents, comme un moteur de l’économie Régionale, plutôt qu’une activité à préserver.

Parmi les actions engagées par la Région, nous avons retenu également :

- la réflexion en cours pour la mise en place d’un fond régional de garantie pour le cautionnement bancaire des agriculteurs, à l’image d’initiatives d’autres Régions françaises comme l’Auvergne.

- un travail d'étude et de lobbying pour participer aux négociations de la prochaine réforme de la PAC, considérant que l’agriculture méditerranéenne n'est pas suffisamment bénéficiaires des aides européennes. La Région PACA s’est donc associée aux Régions Languedoc Roussillon, Corse, et Bouches du Rhônes, qui concentrent à elles quatre 18% des revenus agricoles de la France pour seulement 9 % des aides européennes, afin de rédiger un manuel de préconisations basé sur les spécificités de nos filières régionales.

Un groupe de travail a été constitué par la Région, assisté du cabinet Blézat Consulting et de la Société du Canal de Provence, pour établir des préconisations qui seront soutenues au niveau des instances européennes, en liaison avec l'Assemblée des Régions Européennes Fruitières et Horticoles (AREFLH).

FLORISUD est intégré à ce groupe de travail et a d’ores et déjà établi un document de synthèse avec 10 préconisations pour l’horticulture ornementale Régionale (en savoir plus : nous contacter).

Retour au listing