Retour au listing

EnR Michel FOURMILLIER

Témoignage

L’énergie tient une place très importante dans l’activité horticole : elle peut représenter jusqu’à 30% des charges d’une exploitation. Il est impératif, d’une part de diminuer sensiblement la charge que représente le poste énergies fossiles sur le chiffre d’affaires, mais aussi de recourir rapidement à un mix énergétique grâce aux nouvelles technologies de l’énergie.

La double problématique du coût des énergies fossiles et de l’effet de serre amène le monde, et en particulier celui de l’agriculture, à prendre en compte ces nouveaux enjeux et à modifier ses habitudes.

 

L’Europe, et ses directives, la France et son Grenelle de l’environnement, ont traduit en objectifs la nécessité d’agir à l’horizon 2020. Nous devrons émettre -20% de gaz à effet de serre, consommer -20% d’énergie et utiliser +20% d’énergies renouvelables.

 

L’énergie tient une place très importante dans l’activité horticole : elle peut représenter jusqu’à 30% des charges d’une exploitation. Il est impératif, d’une part de diminuer sensiblement la charge que représente le poste énergies fossiles sur le chiffre d’affaires, mais aussi de recourir rapidement à un mix énergétique grâce aux nouvelles technologies de l’énergie.

 

Les énergies renouvelables proposent des systèmes innovants qui permettent, d’économiser voire de remplacer l’utilisation d’énergie classique. D’origine naturelle, ces systèmes permettent d’éviter le rejet

Retour au listing