Retour au listing

Zone horticole de la Bastidette

Zones horticoles : une démarche pour faciliter vos projets

Benjamin Hénault

La profession réunie dans FLORISUD s'associent pour la mise en œuvre de ce projet structurant. Retrouvez ici l'actualité des travaux en cours, et faites dès maintenant connaître vos projets !

La chambre d'Agriculture du Var, animatrice du projet, vous propose les informations ci-dessous que vous pouvez également télécharger ici en PDF.

Initié en 2009 par la profession, le projet de « zones de production horticole sur le bassin hyérois » est en bonne voie. Avec cette note, nous souhaitons faire un point d’informations précis et revenir sur les fondamentaux de ce projet structurant. Il est important en effet que ce projet commun soit connu et partagé par l’ensemble de la profession et qu’elle dispose un même niveau d’informations.

Une réunion de présentation et d’échanges avec les horticulteurs fleurs coupées locaux est programmée le 7 juillet 2011 à 17h00 à la SICA MAF de Hyères.

Quelles sont les origines de ce projet ?

Face aux enjeux divers et persistants qui déstabilisent la filière depuis plusieurs années (augmentation des coûts de production, pression foncière, concurrence internationale, vieillissement de la population horticole, faible niveau d’installation des jeunes…), la filière « fleurs coupées », avec le soutien des collectivités publiques locales, a décidé la création de zones horticoles dédiées à la production.

Qu’est-ce que le projet de « zones de production horticole » ?

C’est un projet pilote de filière. Il est porté par l’ensemble des acteurs de l’horticulture varoise (Florisud, Scradh, Phila Flor, Syndicat Horticole du Var, Syndicat agricole et horticole d’Hyères, SICA Maf, Chambre d’ Agriculture) en association et concertation étroite avec les horticulteurs du département.

Le principe de ce projet est d’accompagner les porteurs de projet fleurs coupées locaux pour faciliter l’installation ou l’extension d’entreprises sur une zone agricole dédiée. A terme, ce type de projets pourrait être développé sur d’autres secteurs horticoles du bassin hyérois mais aussi sur d’autres filières de production comme le maraîchage.

Qui sont les acteurs du projet ?

- Les porteurs de projets :

  • Les acteurs de la filière cités ci-dessus et les horticulteurs
  • La Communauté d’Agglomération TPM

- Les partenaires :

  • Techniques : la Chambre d’Agriculture, la SAFER, le CER, l’Agence d’Urbanisme de l’Aire Toulonnaise, les banques…
  • Institutionnels : les mairies de Hyères, La Crau, Carqueiranne, le Conseil Général, le Conseil Régional PACA, les services de l’Etat (DDTM et DRAAF).

La place de la Chambre d’Agriculture ? La Chambre d’Agriculture est l’un des acteurs professionnels de ce projet au même titre que tous les autres et TPM. Par ailleurs, la Chambre d’Agriculture du Var, dans le cadre d’une convention de partenariat signée en septembre 2010 avec TPM, a été missionnée pour étudier et définir la faisabilité de telles zones. Elle intervient alors comme conseiller technique pour cette étude.

Quelles sont les ambitions du projet ?

- Conforter le bassin hyérois comme territoire d’excellence pour la production d’une offre « fleurs coupées méditerranéennes » et se positionner comme les meilleurs professionnels sur ce créneau stratégique,

- Améliorer la rentabilité et la pérennité des entreprises horticoles varoises en devenant un territoire d’accueil privilégié pour les entrepreneurs de l’horticulture

Où en est-on ?

Les objectifs, les acteurs, les ambitions et les contours du projet ont été définis et validés par le Comité de Suivi du Projet le 26 avril dernier. Concrètement :

- 6 secteurs horticoles ont été ciblés sur les communes de Hyères et La Crau dont 2 (Sainte-Eulalie à Hyères et La Bastidette à La Crau) présentent de grandes disponibilités foncières.

- la profession a identifié un besoin à court terme de 15 ha (dont 5 ha pour la rose produit stratégique pour la SICA du Marché aux Fleurs et 10 ha pour la production de fleurettes).

Phase 1 : Recueillir les besoins des producteurs. La phase d’enquête auprès d’une trentaine de producteurs et d’acteurs locaux a commencé début 2011. Elle est terminée pour les rosiéristes et se poursuit jusqu’en juillet pour les producteurs de « fleurettes ».

Phase 2 : Le volet opérationnel du projet. La phase opérationnelle est lancée. 5 groupes de travail thématiques vont se constituer d’ici cet été :

  1. Groupe de travail sur la rose,
  2. Groupe de travail sur les fleurettes,
  3. Groupe de travail sur le montage juridique,
  4. Groupe de travail sur le montage financier,
  5. Groupe de travail autour de la communication et sélection des projets.

Ces groupes de travail doivent permettre de définir précisément les modalités de création et de fonctionnement de ce type de zones.

Phase 3 : Automne 2011 - Synthèse des travaux

En quoi ce projet me concerne ?

En tant qu’horticulteur, vous êtes concernés car :

- c’est un projet stratégique pour votre filière,

- c’est une opportunité pour développer votre entreprise,

- c’est un accompagnement à chaque étape (financier, juridique, technique),

- c’est l’occasion concrète de favoriser l’installation de jeunes horticulteurs,

- c’est un des moyens de pérenniser le foncier agricole.

Vous êtes invités à faire connaître dès aujourd’hui votre projet d’installation ou d’extension auprès de la Chambre d’Agriculture du Var. Pour plus d’informations, contacter l’animatrice du projet : Anne-Cécile AUDRA - 04.94.50.54.59/06.34.13.85.87 - annececile.audra@var.chambagri.fr

[Télécharger la note d'informations]

Retour au listing