Retour au listing

FLORMED

FLORMED : la vente à distance opérationnelle

Benjamin Hénault

Dans le cadre du projet européen Flormed, les principaux investissements pour la vente à distance des fleurs coupées sont maintenant réalisés, en coopération entre les marchés d’Hyères et de San Rémo. Une dizaine d’entreprises de négoce en fleurs est déjà utilisatrice du système.

Le projet Flormed prévoit en effet dans une de ses composantes d’accentuer la coopération commerciale des pays partenaires, en particulier en France et en Italie à travers le dispositif organisé de vente aux enchères électroniques disponible aux Marchés de Hyères et San Rémo. Ainsi, un des enjeux de la coopération du programme est de faciliter l’accès aux fleurs méditerranéennes pour les grossistes en mettant à leur disposition un système d’achat à distance en temps réel sur les cadrans existants, par la voie d’internet, avec les logiciels adaptés.

Les investissements à Hyères

L’installation du matériel informatique nécessaire et des logiciels s’est terminée fin février dernier au Marché d’Hyères. Cet investissement en ordinateurs et en logiciels de vente / transferts de données internet s’est appuyé sur le renouvellement nécessaire des 230 cartes graphiques et du câblage des tribunes du cadran (pris en charge celui-ci par le Marché d’Hyères). Le suivi de ces installations a nécessité plus de 3 semaines de travail en interne (photo ci-contre : Mr Daniel Lieutaud, directeur technique à la SICA MAF d'Hyères).

Après une période de test de la performance des connexions internet et des logiciels chez plusieurs clients basés en différents lieux en France, à Bruxelles et en Italie, le premier achat effectif a eu lieu sans problème le 5 mars dernier depuis la Ligurie. Aujourd’hui, plus d’une dizaine de clients ont déjà utilisé le système, dont 3 depuis l’Italie installés dans la Région de San Rémo et en France à Lyon, Avignon, Marseille, et même Hyères par facilité…

Mise en place stratégique de la coopération

Un système identique a été installé parallèlement à San Rémo, pour intervenir sur les enchères du marché au cadran italien qui possède ses propres spécificités. Une réunion de travail entre les Marchés de Hyères et San Rémo a eu lieu le 23 février dernier, afin de s’accorder sur la mise à disposition de ces systèmes de ventes à distance pour les clients.

Les salles de ventes de Hyères et de San Rémo seront chacune équipées de quelques postes permettant d’effectuer en temps réels les achats via internet sur les cadrans en activité du marché transfrontalier voisin ; grâce à cela, les clients pourront donc dans le même temps acheter indifféremment à Hyères ou San Rémo, optimisant ainsi leur temps d’achats sans présence physique obligatoire (photo ci-contre : logiciel d'achat cadran à l'écran d'un ordinateur). Chaque acheteur relié au système dispose bien sûr d’un code d’accès personnel ; ce sont dans cette première phase des clients qui s’approvisionnent déjà régulièrement à partir des cadrans de Hyères et San Rémo, qui connaissent le fonctionnement des Marchés et sont habitués à organiser leur logistique de transport depuis ces 2 villes.

A titre d’exemple, moins d’un mois après l’ouverture du système, les achats à distance ont déjà représenté 10% du chiffre d’affaires lors des ventes au cadran du vendredi 19 mars dernier à Hyères.

Un seul client a acheté depuis l’Italie ce jour-là près de 35% en valeur de l’offre anémones et renoncules…

Retour au listing