Retour au listing

FLORMED

Comité de pilotage FLORMED en Grèce

Benjamin Hénault

Les partenaires de FLORMED se sont réunis les 17 et 18 octobre dernier à Larissa, en Grèce, pour faire un état d'avancement des travaux et envisager dès aujourd'hui les axes de nouvelles coopérations.

Chaque rencontre se déroulant successivement dans un des pays partenaires du projet, c'était donc à la Grèce de recevoir l'ensemble des partenaires de FLORMED. Cela a permis ainsi de rencontrer l'ensemble des personnes de la Région et de l'Université de Théssalie impliquées dans le programme. Tous les partenaires français étaient présents : SICA MAF, SCRADH, CREAT (Chambre d'Agriculture du 06), Hyères Hortipole, Conseil Général du Var.

réunion du comité de pilotage FLORMED à Larissa

fleuriste à Théssalonique

La rencontre a été introduite par Konstantinos Agorastos, gouverneur de la Région Théssalie, qui a tenu à être présent. Outre l'ensemble des aspects administratifs et de gestion du programme au cours du comité de pilotage proprement dit, chaque partenaire a fait état de l'avancée de ces travaux. Plusieurs présentations techniques ont donc eu lieu, et nous retiendrons en particulier :

- la présentation des travaux de l'IVIA en matière de l'analyse des besoins nutritifs du statice afin d'optimiser la fertilisation. L'IVIA a procédé au calcul de coûts de production évalués à 8,38 €/m2, et les différentes actions de promotion menés directement par l'Institut, principalement vers le grand public et les fleuristes locaux, dans un rôle de développement nouveau pour ce type d'organisme (en l'absence d'une forte organisation professionnelle sur Valence pouvant prendre en charge ces démarches). Cette promotion s'appuie sur le message de fleurs méditerranéennes simples, belles et peu sophistiquées, naturellement adaptées à notre climat.

- les travaux menés par l'Université de Théssalie sur le Gardénia : test sur de nouvelles variétés, l'irrigation, les techniques de productions. A noter : la proximité de l'Université qui travaille très directement au contact des producteurs locaux (une douzaine de producteurs de gardénia pour 1 million de plants environ vendus chaque année) qui orientent les programmes de recherche (recherche très appliquée dans ce cas). A noter également la volonté de promouvoir les plantes et cultivars locaux considérés comme source de diversité et de spécificité sur les marchés.

- la présentation des résultats de l'étude commanditée par le Conseil Général du Var sur "les facteurs de réussite et d'échec de 3 zones de production horticole en France, en Espagne et en Italie". Chaque participant a eu à sa disposition une synthèse de quelques pages des travaux, en anglais.

- le point sur le projet de coopération commerciale des partenaires du projet, avec, outre la mise en place de systèmes de ventes à distance par les enchères électroniques à Hyères et San Rémo, la mise en place d'une base d'une cinquantaine de fiches espèce fleur coupée, contenant pour chaque pays des indications sur les périodes de production et la disponibilité, les normes de qualité et de conditionnement adoptées. Cette base devrait être hébergée sur le site internet du projet FLORMED.

Le SCRADH et le CREAT ont naturellement présenté également leurs travaux très complets pour la maîtrise et l'élargissement de la gamme méditerranéenne.

Enfin, on ne peut oublier de mentionner que la rencontre s'est déroulée alors qu'avaient lieu en Grèce 2 jours de grève générale en réponse à la période de crise difficile que traverse le pays : l'impression de vivre dans les rues un moment important de l'histoire contemporaine et européenne...

manifestation à Théssalonique

Retour au listing