Retour au listing

Valorisation de la faune indigène utile dans le cadre de la PBI

Communication et transfert d'expérience

Ange LHOSTE DROUINEAU

Le Scradh centralise les données qui sont interprétées dans un premier temps. Certains relevés ont un caractère urgent de ce fait ils donnent lieu à une interprétation immédiate en période à risque comme la dynamique de vols des noctuelles en été (avertissements horticoles), une augmentation de la pression de thrips,….
Dans un deuxième temps, les résultats sont diffusés lors d’échanges interactifs pour anticiper la lutte contre les ravageurs saisonniers et à l’occasion des rencontres professionnelles et interprofessionnelles.

Plusieurs niveaux de diffusion sont mis en place :

  • Transfert en entreprises avec l’appui des conseillers techniques
  • En station lors des visites et réunions techniques ou à thème (commission protection intégrée des plantes, commission par espèce), d’échanges interactifs, ou sur l’espace adhérent de notre site www.scradh.com
  • Les enjeux de BPI expliquée à un public élargi : sur les salons agricoles et horticoles, au cours des conférences, des journées portes aux ouvertes et évènements nationaux (Fête des jardins,…)
  • Dans les groupes de travail de rechercheurs inter et intra instituts : Astredhor, Ctifl,…
  • Par la presse spécialisée écrite : bulletin trimestriel Atout-Fleurs, Fiches techniques environnement, articles dans les périodiques horticoles et agricoles
  • Lors de formations des professionnels: base de la réussite du projet, la formation des chefs d’entreprises et des salariés à la reconnaissance des auxiliaires indigènes sera poursuivie au moyen de stages d’initiation à la PBI, les visuels (guide d’identification, affichage pédagogique) et les réunions (commission protection intégrée des plantes, visites commentées des essais, etc.).
  • Ouverte à tous grâce avec cette page spéciale sur le site internet Florisud de Hyères Hortipole.

L’ensemble sera fait dans le cadre d’un partenariat Scradh, Phila-Flor, Flor’Insect, LNPV.

La station poursuivra la constitution d’une base de données et d’échanges interactifs pour anticiper la lutte contre les ravageurs saisonniers.

Retour au listing