Retour au listing

Solutions énergie pour les serristes

Visite en terre Lorraine

Christine Durand

A l’occasion des journées techniques de l’ASTREDHOR, les 27 et 28 Janvier derniers à Nancy sur le thème de l’Eco-production, Les établissements Mougenot en Lorraine( Crévéchamps), spécialisés dans la production de plantes à massif, nous ont proposé une visite guidée de leurs serres.

Visite des Etablissements Mougenot (Crévéchamps- en Lorraine)

Bien qu’éloigné du secteur de la fleur coupée, ce témoignage est intéressant, pour sa gestion du poste énergie avec un exemple de chaudière Biomasse.

Voici plusieurs photos illustrant cette installation

Pour s’affranchir des énergies fossiles, cet établissement horticole a investi en 2000 dans une chaudière Biomasse alimentée par des déchets végétaux issus d’entreprises locales :

  • noyaux de fruits de conserveries
  • papiers compressés issus de recyclage

Ce choix d' approvisionnement en biomasse est, pour cet horticulteur, très pertinent, du fait de la proximité des usines (conserveries et grand centre de recyclage des déchets urbains).

L'offre biomasse est ici suffisante, seule la mise à disposition est contraignante : l’horticulteur se met au service des usines pour assurer à leur guise, l’enlèvement.

Le bilan écologique de l’opération est positif. La chaudière fioul est conservée comme source de chaleur de secours et/ou de complément,

Le bilan économique est également positif grâce, en effet, les noyaux sont payés au prix d'enlèvement et le papier selon le cours des déchets urbains.

Cependant, des contraintes fortes restent inhérentes à ce choix de système de chauffage :

  • Le transport et le stockage de volumes très importants et irréguliers (location ponctuelle de hangars supplémentaires hors zone de production),
  • L'obligation de procéder au vidage du bac à cendres, à l’analyse des déchets de combustion par une société spécialisée, avant le transport vers l’usine de retraitement,
  • Le coût de l’installation et sa maintenance. L’alimentation de la chaudière avec deux type de biomasse implique deux circuits d’approvisionnement de la chaudière.

De part leur situation géographique ( sur de grands espaces hors agglomération), les Établissements Mougenot s’affranchissent des contraintes de disponibilité du foncier ou des réserves du voisinage (nuisances du stockage et des rotations forcément nombreuses des camions !)

Reportage en image :

Sur site : aires de stockage de la biomasse noyaux et papiers

.

Les installations de la chaudière biomasse

.

Vis sans fin d'approvisionnement et tapis de combustion

.

Pilotage des consignes et références techniques

Retour au listing